Ne pas utiliser de pholcodine pendant l'épidémie COVID-19

L’ANSM rappele le risque potentiel de réactions allergiques croisées entre la pholcodine (contenue dans des sirops antitussifs) et les curares (agents bloquants neuromusculaires), utilisés dans les services d’anesthésie / réanimation.

Dans le contexte actuel de pandémie de COVID-19, il convient donc, par mesure de précaution, de ne pas prescrire de spécialité à base de pholcodine dans le traitement des symptômes de la toux et pour les patients d’éviter de s’automédiquer eux-mêmes devant tout symptôme évocateur d’une infection COVID-19.