Poursuite de la BCG thérapie dans les tumeurs de la vessie

L'ANSM, en concertation avec l’Association française d’urologie, la Société française de pharmacie oncologique et la Société française de pharmacie clinique, suspend temporairement le contingentement des BCG thérapies, afin de faciliter la prise en charge des patients atteints de cancer de la vessie, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. La poursuite du traitement par BCG thérapie dans les délais prescrits est essentielle.