Recommandations pour la prise en charge des patients sous ANDROCUR

A la suite d'une augmentation du risque de survenue de méningiome chez les patients traités par acétate de cyprotérone (Androcur et génériques) à fortes doses pendant plus de 6 mois, il est recommandé de :

  • respecter les indications et de réserver Androcur aux patientes présentant un hirsustisme sévère avec retentissement sur leur vie psycho-affective et sociale
  • réévaluer le traitement chaque année
  • proscrire les utilisations prolongées et les fortes doses
  • réaliser une imagerie cérébrale par IRM en début de traitement pour tous les patients
  • arrêter définitivement le traitement en cas de découverte de méningiome