Risque de maculopathie pigmentaire au cours de traitement par ELMIRON

L'ANSM et l'EMA recommandent d'effectuer des examens ophtalmologiques réguliers chez les patients traités par ELMIRON (polysulfate de pentosan sodique) afin de détecter précocément une maculopathie pigmentaire.

Les cas de maculopathies sont survenus après une utilisation à long terme et avec une posologie supérieure à la posologie recommandée de 100 mg per os 3 fois par jour.

Les troubles visuels apparaissent sous forme de difficultés à la lecture et une adaptation lente à une luminosité faible ou réduite.