L'ANSM recommande de modifier les protocoles de prescription et d'administration lors de l'utilisation intrathécale des alternatives thérapeutiques au DEPOCYTE (cytarabine).

En savoir +

Attention à l'utilisation des collyres mydriatiques en pédiatrie

En raison du risque de passage systémique et des effets indésirables graves au niveau digestif, cardiaque et du système nerveux central, l'ANSM rappelle que : - Les collyres mydriatiques doivent être utilisés avec la plus grande prudence chez les prématurés et nouveaux-nés, - L'espacement recommandé entre les instillations doit être respecté, - L'angle interne de l'oeil doit être appuyé pendant une minute.

En savoir +

A la suite de cas d'entérocolites d'issue fatale, l'ANSM et l'INCa recommandent d'éviter temporairement l'utilisation du docétaxel dans les cancers du sein localisés, opérables. Bien que ne concernant pas les autres indications du docétaxel , la vigilance s'impose et les décisions d'options thérapeutiques doivent être prises en réunion de concertation pluridisciplinaire.

En savoir +

Uvesterol ADEC: RTU à partir du 03 février 2017

La spécialité Uvesterol ADEC destinée aux enfants à partir d'un mois présentant un syndrome de malabsorption est réservée à l'usage hospitalier. Afin de poursuivre son utilisation en ambulatoire, l'ANSM  a publié une RTU (recommantation temporaire d'utilisation) permettant sa rétrocession sur prescription hospitalière.

En savoir +

Le topiramate (EPITOMAX et génériques) est utilisé dans les troubles de l'humeur en dehors des conditions de l'AMM. Son efficacité dans cette indication n'est pas démontrée et peut provoquer des effets indésirables graves ainsi que des risques malformatifs chez les enfants exposés in utero.

En savoir +

Actualisation des recommandations concernant ZYDELIG (idelalisib)

Dans toutes les indications d'idelalisib, il a été ajouté des mesures de réduction du risque d'infections. Tous les patients doivent recevoir une prophylaxie contre la pneumonie à Pneumocystis jirovecii pendant le traitement et jusqu'à 2 à 6 mois après la fin d'idelalisib. Une surveillance clinique et biologique régulière d'une infection à cytomégalovirus est recommandée.

En savoir +

Hemoleven, facteur XI de coagulation humain, est un traitement qui doit être pris en charge et surveillé par un spécialiste de l'hémostase. Le risque thromboembolique doit être systématiquement évalué avant et pendant le traitement par Hemoleven.La dose usuelle initiale maximale recommandée est de 15 UI/kg et doit être réévaluée en fonction de l'efficacité et de la tolérance.

En savoir +

Méthotrexate voie orale: UNE SEULE prise par semaine !

 Des erreurs de prise (quotidienne au lieu d'hebdomadaire) de Méthotrexate par voie orale peuvent entraîner des effets indésirables graves pouvant conduire au décès du  patient. L'ANSM rappelle par conséquent la nécessité d'être vigilant lors de toute prescription, dispensation ou administration de Méthotrexate par voie orale.L'ANSM recommande également aux pharmaciens d'informer les patients sur les modalités de prise des comprimés de Méthotrexate UNE SEULE FOIS PAR SEMAINE. 

En savoir +

 Riociguat (Adempas) ne doit pas être utilisé chez les patients présentant une hypertension pulmonaire associée à une pneumonie interstitielle idiopathique.

En savoir +

Ifosfamide EG :durée de consrvation réduite à 7 mois

Des notifications d'encéphalopathies ont été faites chez les enfants traités avec Ifosfamide EG après 7 mois de conservation.Les effets neurologiques rapportés sont : somnolence, confusion, mutisme, désorientation, troubles du comportement et symptômes cérébelleux.Ifosfamide EG doit être conservé au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C) pendant une durée maximale de 7 mois.

En savoir +