Réduction de la dose initiale de thalidomide chez les patients âgés

Le laboratoire Celgene, l'EMA et l'ANSM recommandent de réduire la dose initiale de thalidomide à 100 mg par jour (quand il est associé avec le melphalan et la prednisone) chez des patients âgés de plus de 75 ans pour traiter un myélome multiple.

En savoir +

Mycophénolate : renforcement des mesures préventives des grossesses

A la suite de la mise en évidence d'un risque élevé d'avortement spontané et de malformations de naissance chez les femmes exposées au mycophénolate (CELLCEPT, MYFORTIC) pendant leur grossesse, l'EMA recommande désormais la réalisation d'un test de grossesse 8 à 10 jours avant le début du traitement et un second juste avant de commencer. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser 2 méthodes de contraception jusqu'à 6 semaines après l'arrêt du mycophénolate. Les hommes traités par cet immunosuppresseur doivent utiliser des préservatifs tout au long du traitement et jusqu'à 90 jours après l''arrêt.

En savoir +

L'ANSM rappelle aux professionnels de santé et aux patients les risques d'effets indésirables nécessitant une restriction d'utilisation ou une surveillance particulière. Les principaux risques concerent les tendinopathies, les troubles du rythme cardiaque avec allongement de l'intervalle QT, les neuropathies périphériques et les réactions de photosensibilité.

En savoir +

Rappel du risque de photosensibilité des gels de kétoprofène

L'ANSM rappelle aux professionnels de santé les risques de réactions de photosensibilité liés à l'utilisation du kétoprofène topique (Ketum et génériques). Il est recommandé de ne pas exposer les zones traitées au soleil ou aux UVA en solarium pendant toute la durée du traitement et deux semaines après son arrêt. Il est nécessaire de procéder à un lavage soigneux des mains après chaque utilisation du gel.

En savoir +

L'INCa a publié les premières recommandations sur la prévention et la gestion des effets indésirables des anticancéreux par voie orale utilisés en hématologie. Ces recommandations concernent 9 molécules comprenant les médicaments ciblant BCR-ABL, un médicement ciblant JAK et 3 immunomodulateurs (IMID).

En savoir +

XGEVA 120 mg (denosumab) : nouvelle contre-indication

L'EMA a effectué une revision de l'efficacité des mesures de minimisation du risque d'ostéonécrose de la mâchoire avec le denosumab et les bisphosphonates. Cette revue a conduit à ajouter une contre-indication de l'XGEVA 120 mg (denosumab) chez les patients présentant des lésions non cicatrisées résultant d'une chirurgie bucco-dentaire. Une carte d'information doit être remise au patient pour l'informer des précautions à prendre pour minimiser ce risque.

En savoir +

RTU pour l'AVASTIN dans la DMLA

L'ANSM vient d'établir une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) pour AVASTIN (bevacizumab) dans l'indication dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) dans sa forme néovasculaire. Cette RTU entrera en vigueur le 1er septembre 2015.

En savoir +

Humalog (insuline lispro): nouvelle concentration à 200UI/mL

Afin de minimiser les risques d'erreurs et de confusion, les prescripteurs doivent indiquer clairement sur l'ordonnance la concentration d'Humalog, stylo prérempli KwikPen.Les pharmaciens sont invités à préciser aux patients cette nouvelle concentration et les patients ne doivent procéder à aucune conversion d'Humalog 100 UI/mL vers Humalog 200 UI/mL et inversement.

En savoir +

IZALGI 500mg/25mg : informations sur le bon usage

Izalgi (association paracétamol/poudre d'opium) est une nouvelle spécialité indiquée dans le traitement de la douleur aiguë modérée à intense. Le respect de la posologie et de la durée de traitement est important pour éviter tout risque de surdosage en paracétamol, le risque de pharmacodépendance et syndrome de sevrage aux opioîdes ainsi que le mésusage.

En savoir +

Médicaments contenant de la codéine

L'utilisation des médicaments contenant de la codéine est contre-indiquée dans le traitement de la toux chez l'enfant de moins de 12 ans. Par ailleurs la contre-indication au cours de l'allaitement est étendue à toutes les spécialités contenant de la codéine quelle que soit l'indication.

En savoir +