Signalements de complications infectieuses avec les AINS

Une enquête de pharmacovigilance suggère que les AINS tels qu'ibuprofène ou kétoprofène peuvent avoir un rôle aggravant en cas d'infection. Ces AINS indiqués dans la fièvre ou les douleurs ont entraîné des complications infectieuses sévères (essentiellement à Streptocoque ou à Pneumocoque).

Par conséquent, l'ANSM rappelle de :

  • privilégier l'utilisation du paracétamol en cas de douleur et/ou fièvre, notamment dans un contexte d'infection courante
  • respecter les règles du bon usage des AINS (dose minimale efficace pendant la durée la plus courte possible)
  • éviter les AINS en cas de varicelle