Restrictions d'utilisation de l'Alemtuzumab en raison d'effets indésirables graves

L'Alemtuzumab (LEMTRADA) indiqué dans le traitement de la sclérose en plaques est à l'origine d'effets indésirables cardiovasculaires graves, d'hépatites auto-immunes et de lymphohistiocytoses hémophagocytaires.

En attendant une réévaluation du rapport bénéfices-risques par l'EMA il a été décidé :

  • de restreindre l'utilisation de l'Alemtuzumab
  • de surveiller les signes viatux des patients avant et en cours de perfusion
  • d'évaluer la fonction hépatique avant et pendant le traitement.