Pas d'ondansétron au cours du premier trimestre de grossesse

L'ondansétron (ZOPHREN et génériques) indiqué au cours de certaines chimiothérapies et radiothérapies dans la prévention et le traitement des nausées et vomissements, est susceptible de provoquer un léger sur-risque de malformations du visage (becs de lièvre et fente palatine) chez les enfants exposés durant le premier trimestre de grossesse.