Plus de libre accès pour le paracétamol et les AINS à compter du 15 janvier 2020

Afin de favoriser le bon usage du paracétamol et des AINS, l'ANSM a décidé que ces médicaments ne pourront plus être présentés en libre accès, renforçant ainsi le rôle de conseil du pharmacien.

En effet, ces médicaments sont sûrs et efficaces lorsqu'ils sont correctement utilisés, mais présentent des risques lors d'une utilisation inadéquate.