Alternatives à DEPAMIDE et DEPAKOTE dans les troubles bipolaires

En raison des tensions d'approvisionnement en spécialités DEPAMIDE et DEPAKOTE, l'ANSM recommande de ne pas initier de traitement à base de valproate chez les patients présentant des épisodes maniaques du trouble bipolaire.

Des alternatives existent : lithium, carbamazépine, antipsychotiques tels que rispéridone, quiétapine, olanzapine ou aripiprazole.