Risque d'encéphalopathie potentiellement plus important sous IFOSFAMIDE EG que sous HOLOXAN

L'ANSM rapelle que malgré la diminution de la durée de conservation, le sur-risque d'encéphalopathie persisterait chez les enfants traités par IFOSFAMIDE EG comparé à ceux traités par HOLOXAN.